NETTALI. COM – Ibrahima Ndoye, le chauffeur membre du convoi du Parti de l’unité et du rassemblement ( Pur), arrêté pour homicide involontaire depuis le 11 février, devra prendre son mal en patience. Le délibéré de son procès prévu ce mercredi 6 mars 2019, a été prorogé au mercredi 13 mars prochain, pour communication du parquet.

C’est ce mercredi que le Tribunal de grande instance de Tambacounda devait rendre sa décision, après avoir jugée l’affaire le 27 février dernier.

Cependant, le parquet a introduit une note en cours de délibéré, au motif qu’il veut produire les photos de l’accident en couleur. Les images qu’il avait présentées lors du procès étaient des captures d’écran en noir et blanc.

Le tribunal des flagrants délits l’a suivi dans sa demande en renvoyant le délibéré. Ce qui risque d’entraîner une réouverture des débats, mercredi prochain.

Ibrahima Ndoye a été placé sous mandat de dépôt, suite aux incidents survenus à Tambacounda durant la campagne. C’était le 11 février, quand des échauffourées avaient éclaté entre des militants du Pur et de ceux de la coalition Benno bokk yaakar, au quartier dépôt.

Prise à partie par les populations locales puisqu’un jeune habitant avait été mortellement poignardé, la caravane du Professeur El Hadj Issa Sall avait décidé de fuir la ville.

Lorsque le convoi fuyait sous les pluies de pierres, un des véhicules, a mortellement heurté un conducteur de Jakarta. C’est pourquoi le chauffeur Ibrahima Ndoye a été inculpé pour homicide involontaire et délit de fuite.

Le parquet avait requis 1 an ferme contre lui. Son avocat Me Ousseynou Gaye avait plaidé la relaxe arguant qu’au moment de l’accident, il y avait de la poussière qui obstruait la vue à son client. Et qu’il s’agissait d’une question de survie pour échapper au guet apen des jeunes.

Le chauffeur n’est pas le seul membre du convoi à se retrouver en prison. 14 autres personnes, membres de la sécurité du Pur font l’objet d’instruction. Les 3 pour meurtre et les 11 pour coups et blessures volontaire et détention d’arme blanche.