NETTALI.COM – Les mouvements Nittou Deugg et « France Dégage » sont très remontés contre la mouvance présidentielle. En conférence de presse ce mercredi 27 février 2019, ces activistes dénoncent  l’arrestation ‘’arbitraire’’ de leur camarade Abdou Karim Guèye alias K-rim Xrum Khak. Ce dernier sera jugé le 4 mars 2019 pour incitation à l’insurrection par voie de presse.

Arrêté dans la nuit du 24 février 2019 à la place de la Nation ex Obélisque, Abdou Karim Guèye alias K-rim Xrum Khak est toujours en détention. Ce membre du mouvement Nittou Deugg sera jugé le 4 mars 2019.

Une décision qui a fini d’irriter ses camarades qui estiment que le rappeur ‘’est toujours pris en otage’’. Furieux et agacés par la ‘’dictature actuelle’’, les membres des mouvements Nittou Deugg et « France Dégage » ont vidé leur sac ce mercredi 27 février 2019.

Face à la presse, Guy Marie Sagna et compagnie parlent ‘’d’intimidation’’ et invitent les citoyens à se battre contre un ‘’hold up électoral’’. Ces deux mouvements ont aussi profité de la conférence de presse pour flinguer Mouhamad Boun Abdalah Dionne.

Pour Guy Marie Sagna, le premier ministre ‘’a fait dans le bluff électoral’’ en annoncant une victoire au premier de la Coalition Benno Bokk Yakaar.