NETTALI.COM – Le Train express régional (Ter) sera mis en service ce lundi. Le ministre des Transports, Mansour Faye, a annoncé ce dimanche à Saint-Louis, qu’après le lancement des travaux, les autorités vont offrir un «programme découverte». Mais en quoi consiste cette gratuité ?.   

«Le 27 décembre prochain, les Sénégalais  pourront emprunter le train pendant une période d’essai en gratuité sur une quinzaine de jours. Les Sénégalais auront l’opportunité de voir réellement ce que représente ce Train express régional», a déclaré le ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement, Mansour Faye, ce dimanche à Saint-Louis.

Seulement, il ne s’agit pas de gratuité comme le pensent certains. Le Directeur général de la Senter/Sa (Société nationale d’exploitation du patrimoine du Train express régional), Abdou Ndéné Sall confie que ce programme découverte sera pris en charge par l’Etat, qui  va supporter tous les frais. Abdou Ndéné Sall : «Les gens parlent de gratuité. Mais ce n’est pas de la gratuité parce que ce sont des dépenses qui seront prises en charge par l’Etat. Maintenant, le montant dépendra de l’affluence parce que les passagers seront comptés et l’Etat va rembourser après.»

 Cependant, ceux qui veulent faire la découverte du Ter ne pourront effectuer le voyage qu’une seule fois durant cette période de deux semaines. «Pour éviter d’impacter les autres moyens de transport, l’option choisie est que chaque passager puisse bénéficier d’un seul voyage aller-retour. Après l’inscription, l’usager pourra disposer de sa carte afin de faire le voyage. Comme la plateforme est numérisée, elle est faite en sorte qu’une personne ne pourra s’inscrire plus d’une fois», nous confie-t-on.

Le Ter qui a une capacité maximale de 565 passagers devra assurer avec ses 15 rames le transport de 115 000 voyageurs par jour, sur un linéaire de 36 km entre Dakar et Diamniadio en 45 minutes.

Le transport des marchandises accepté, mais

Autre chose à savoir, le transport de marchandises est autorisé. Seulement, le transport des marchandises dans le Train express régional est normé. Le Directeur général de la Senter/Sa précise que le produit doit être dans certaines conditions requises avant le voyage. «Au niveau des gares, nous avons organisé un système d’emballage pour que certains produits ne gênent pas. Il n’y a pas d’odeur, il n’y a rien qui suinte. Il y a des espaces aménagés comme dans tous les trains en France. Il n’y aura pas de discrimination, mais nous allons quand même regarder les colis qui peuvent gêner pour les aménager, les diminuer, le faire sur deux emballages pour permettre ce transport. Nous voulons que les gens voyagent dans les meilleures conditions de confort», indique Abdou Ndéné Sall.