NETTALI.COM-Un report de la Coupe d’Afrique des Nations n’est pas envisageable. C’est l’avis de Me Augustin Senghor, invité du Jury du dimanche.

« Il n’y avait pas de raisons pour que l’Afrique ne puisse pas tenir sa CAN en raison de cette pandémie. Surtout, lorsque l’on sait que la pandémie sévit moins en Afrique qu’ailleurs. C’est fort de ce constat que le président de la Caf a formé une délégation pour aller rencontrer les autorités sportives et gouvernementales, le chef de l’État du Cameroun, sur les garanties supplémentaires qu’ils pourraient donner pour la tenue de cette compétition. C’est ainsi que la décision de maintenir la CAN a été prise », a déclaré Augustin Senghor.

En outre, le président de la Fsf ajoute : « Ma position a été toujours claire. Mais elle était reposée sur une base qui était la plus objective possible. Je suis le vice-président du comité d’organisation de la CAN. À ce titre, au début du mois d’octobre, j’étais en mission au Cameroun. J’avais pu évaluer les efforts qui ont été consentis par l’État camerounais, les infrastructures, les hôtels, l’organisation. On avait rencontré l’ensemble des sommités médicales du Cameroun pour échanger avec eux sur la nécessité d’avoir une CAN en sécurité sur le plan sanitaire. Et elles nous avaient donné des garanties par rapport à cela même si, à ce moment, le protocole n’était pas encore prêt. C’est pourquoi ma position était claire et nette. »