NETTALI.COM-Invité du Jury du dimanche, Mamadou Diop Decroix estime que le budget du Sénégal, malgré sa hausse, ne comble pas le gap. Ce, d’autant plus que, estime-t-il, les Sénégalais s’engouffrent de plus en plus dans la pauvreté.

Le budget du Sénégal pour l’année 2022 est estimé à plus de 5000 milliards de francs CFA. Une prouesse pour le régime en place. Mais, pour Mamadou Diop Decroix, il n’y a pas de quoi se réjouir sur ce budget qui, à son avis, ne règle pas le problème des Sénégalais.

Il l’a fait savoir, ce dimanche, devant le Jury du dimanche en évaluant la session budgétaire qui prend fin aujourd’hui. Ce, après qu’il a renseigné qu’il ne votera pas le budget. « Même si l’on multiplie le budget par 10 sans changer l’approche qu’on a des problèmes, on ne les réglera rien. Peut-être qu’on mettra davantage d’argent dans les poches de quelques-uns mais, on ne réglera pas le problème. C’est une problématique de vision. Le budget à l’Assemblée, il en sort comme il y entre. On n’y ajoute pas une seule virgule », a constaté pour le regretter le député.

Poursuivant, il indique que les débats à l’assemblée ne conduisent jamais à ce que le Gouvernement change le projet de budget qu’il y a amené. Ce qui, à son avis, est un problème. « Si j’étais président de la République, je dirais aux députés qu’il ne faut pas ménager les ministres pour que les choses puissent être améliorées. De 2012 à 2021, la pauvreté a baissé de 5 points. Il y a problème. Ça veut dire que pour résorber la pauvreté absolue, il faut un siècle. Ce n’est pas une ambition », dit-il. Et d’ajouter : « C’est pourquoi je dis que le chemin sur lequel on est, il faut l’abandonner pour prendre une autre voie et c’est cela qui s’appelle la vision ».