NETTALI.COM- Nouveau rebondissement dans l’affaire Miss Sénégal. La présidente du comité d’organisation, Aminata Badiane, a esté en justice contre l’administratrice de la page « Femmes Chics », Mariama Kébé dite Mamico Coco. Ce, pour diffamation et injures publiques. L’annonce a été faite par les avocats de la plaignante.

Mariama Kébé alias Mamico Coco, administratrice du groupe Facebook « Femmes chics », a été traduite devant la justice par Amina Badiane, présidente du comité d’organisation de Miss Sénégal. Elle n’est pas la seule car, Messieurs Kader GADJI et X ont été également visés dans la plainte.

Les avocats de Aminata Badiane indiquent au sujet de leur cliente : « à ce jour, elle est victime d’une vindicte publique qui n’aurait rien d’extraordinaire si elle n’était assortie d’infractions à la loi pénale, non prescrites, commises sur le territoire national et dont les auteurs (es) sont identifiés ou identifiables. A ce jour, sa vie est mise en danger. Son numéro de téléphone portable a été délibérément diffusé sur les réseaux sociaux. Elle a reçu des menaces de mort et des appels téléphoniques malveillants ».

Me Babacar Niang et Me Papa Mamaille Diockou de poursuivre : « Mme Badiane est victime d’une campagne de diffamation et d’injures publiques, sciemment organisée par des pseudos célébrités cupides qui n’ont qu’un seul objectif : nuire à sa réputation et porter atteinte à son honneur et à sa dignité. Force est de constater que Madame Amina Badiane et le Comité Miss Sénégal sont jetés en pâture dans la presse et sur les réseaux sociaux. Le Tribunal Médiatique ne saurait triompher sur la Justice institutionnelle ».