NETTALI.COM-La Sûreté urbaine du commissariat central de Dakar a mis la main sur les quatre agresseurs et leur complice qui ont dépouillé un commerçant d’un montant de 42millions F CFA en plein centre-ville, alors qu’il revenait de la banque. Les faits ont eu lieu le 13 du mois courant

Douze jours après l’agression de l’employé du commerçant T. Niang qui avait été dépouillé d’un montant de 42 millions F CFA, les limiers de la Sûreté urbaine du commissariat central de Dakar ont interpellé, hier, les cinq présumés auteurs. Le jour des faits, le commerçant a envoyé son collaborateur faire un retrait de deux chèques à la CBAO, dans le cadre de ses activités de change. Au terme de l’opération, poursuit-il, il est retourné au bureau de change sis dans un immeuble du centre-ville. Mais dès qu’il est sorti de l’ascenseur, quatre malfaiteurs ont foncé sur lui. Ils l’ont conduit à la terrasse de l’immeuble où ils l’ont ligoté et bâillonné, avant de le dépouiller de ladite somme.

Devant les enquêteurs, B. N. Syll a confié être retourné à l’immeuble où se trouve le bureau de change situé au 10e étage, après avoir procédé au retrait. Il venait de sortir de l’ascenseur, lorsque quatre malfaiteurs encagoulés se sont rués sur lui. Ils l’ont étranglé avant de le conduire à la terrasse où il a été bâillonné avec du scotch, puis ligoté des pieds et des mains à l’aide d’un fil. Munies de ces informations, les hommes du commissaire Bara Sangharé, le boss de la Sûreté urbaine, ont ouvert une enquête. Ainsi, après plusieurs jours d’investigations, ils sont parvenus à procéder, durant la nuit du 24 au 25 août, à l’interpellation des cinq présumés agresseurs. Il s’agit de M. Ndiour (né 1982), du menuisier Nd. Sarr (né en 1984), de l’électricien S. Demba (né en 1988), du mécanicien Ch. Ndione Dione (né en 1990) et du commerçant O. Sall (né en 1994).

Selon EnQuête, lors des auditions, les cinq comparses ont reconnu avoir participé à l’agression, avant d’en livrer les secrets. ‘’Nous avons eu comme information que cet immeuble abrite un bureau de change et que de fortes sommes d’argent y sont souvent manipulées. C’est ainsi que nous avons planifié cette opération. Le nommé M. Ndiour était chargé de suivre le sieur Syll, jusqu’à ce qu’il termine les différentes opérations bancaires. Quand ce dernier est revenu à l’immeuble, il nous a avisés, nous autres membres de la bande qui l’attendions déjà à l’intérieur de l’immeuble. Nous l’avons conduit dans un coin de la terrasse de l’immeuble où nous l’avons bâillonné et ligoté, avant de nous emparer du sac contenant l’argent. Après cela, nous nous sommes partagé les fonds’’, ont-ils confié face aux hommes du commissaire Bara Sangharé.

Au terme des auditions, ils ont été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête. Ils seront déférés au parquet aujourd’hui, sauf changement de dernière minute, pour les faits d’association de malfaiteurs et vol avec violence commis en réunion portant sur 42 millions de francs CFA.