NETTALI.COM – Fin de cavale pour les acteurs de la série «Cirque noir» dont la bande annonce est jugée obscène avec des séquences osées, à la limite «pornographiques». Ils ont été arrêtés ce lundi par la division de la Cybersécurité, d’une plainte saisie par Jamra.

Selon, nos sources, ils sont au nombre de 17 à être arrêtés entre Mbour, Ngaparou et Saly. Les mêmes sources précisent que les mis en cause ont été interpellés pour outrage public à la pudeur, diffusion d’images contraire aux bonnes mœurs, attentat à la pudeur.

La bande qui avait été annoncée introuvable a été arrêtée suite à une plainte de l’Ong Jamra. Mame Makhtar a activé la division  de la Cybersécurité suite à la diffusion de la bande annonce du film qualifié de pornographique.

Dans cette vidéo d’une minute 34 secondes, on voit les séquences torrides avec un langage jugé impudique. Les acteurs de la série «Cirque noir» utilisent un langage cru, indécent pour certains. On voit, par exemple, un couple sous un drap, en train de faire l’amour, plus tard des gémissements qui miment la jouissance.

Une autre scène montre une jeune fille, le visage à moitié recouverte par sa coiffure, se mettre à nu sous le regard d’un homme, torse nu, qui l’attendait impatiemment sur le lit. D’un geste sensuel, la belle nymphe ôte ses vêtements et les laisse choir à terre. On peut aisément imaginer la suite…

Plus loin dans le film, une autre fille est violentée par un garçon du même âge. Dans le feu de leur discussion houleuse, il l’embrasse langoureusement sur la bouche. Poussés par on ne sait quel démon, les comédiens se sont laissés aller devant la caméra. Cette fois-ci, c’est une partie de plaisir virtuelle qui est improvisée. Téléphones scotchés à l’oreille, les amants se livrent à une véritable opération de séduction. Sur la demande de son partenaire, la fille mettra délicatement sa main sous sa jupe, avant de se caresser ses parties intimes. Autant de séquences qui ont scandalisé plus d’un. Les internautes n’ont pas manqué de marquer leur indignation sur les réseaux sociaux et d’appeler au retrait de la série des plateformes digitales.

Seulement, une heure après sa diffusion, la bande annonce est devenue virale. La polémique a alors enflé. Les cris d’orfraie et les condamnations se sont vite succédé. Selon des cinéphiles, ces scènes vont à l’encontre de la culture et de la tradition sénégalaises.