NETTALI.COM – L’ancien Dg de l’Onas, Lansana Gagny Sakho a gagné la procédure que la dame Aïda Seck avait  initiée contre lui. M. Sakho a été relaxé  du délit d’escroquerie pour lequel il était poursuivi.   

Traduits en justice par la dame Aïda Seck pour escroquerie foncière, Lansana Gagny Sakho et son collaborateur du nom de Papa Ballé Mar poursuivis, ont été relaxés purement et simplement. Le tribunal correctionnel qui a rendu sa décision ce jeudi 15 juillet 2021 a par conséquent débouté la partie civile. La dame réclamait des dommages et intérêts à hauteur de 2 milliards de francs CFA.

Dans cette affaire Aida Seck reproche à  Lansana Gagny Sakho de la déposséder d’un  terrain de 150 mètres carrés, situées aux Almadies. A l’en croire, elle avait versé  le terrain dans le cadre d’un partenariat  pour un projet immobilier. L’ancien Dg de l’Onas s’était engagé à trouver des partenaires tandis que la dame Seck avait donné le terrain.

M. Sakho déclare l’avoir acheté à 75 millions de francs CFA. « La vente a eu lieu le 27 février 2019. Elle m’a vendu le terrain à 75 millions de francs CFA devant notaire. Tout ce qu’elle veut c’est ternir mon image », a déclaré l’ex- DG, lors du procès. Des propos corroborés par Pape Balla Mar qui était le gérant de la société SCI Soninkara.

Les conseils de Lansana Gagny Sakho ont estimé qu’il s’agit tout simplement d’une procédure abusive tendant à  ternir l’image de leur client. Maitres Alassane Cissé et Ahmed Sall avaient aussi réclamé des dommages et intérêts de 75 millions de francs CFA. Le tribunal ne les a pas suivis.