NETTALI.COM- Le Syndicat unique des enseignant du supérieur a produit un communiqué pour dénoncer la gestion du recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar et les agressions commises sur leurs camarades par des soutiens de ce dernier.

Selon le Sudes, le Recteur veut utiliser l’IFE comme un laboratoire d’expérience de son projet de gouvernance dictatoriale et bancale de l’UCAD. « Le recteur Ahmadou Aly Mbaye, dans des formes cavalières à la mesure du mépris profond qu’il affiche pour les collègues de l’IFE, nomme un beau jour, pour l’Institut, le directeur qui lui plaît, qui lui convient, qui lui sied, comme un monarque n’obéissant qu’à son bon plaisir », dénonce le communiqué de presse.

Lequel renseigne que le recteur fait fi des décrets et des lois. Selon l’accusation, il a nommé le directeur de son choix sans aucune base légale. « Il est le principal responsable de toute cette folie. S’il refuse d’y mettre fin, la communauté universitaire va l’y obliger. Pour l’honneur de l’UCAD, pour le respect des textes et de l’intégrité physique et morale des enseignants de l’IFE, ensemble nous nous battrons », prévient le Sudes.

Les syndicalistes interpellent la communauté universitaire et l’ensemble des partenaires de l’IFE et les invite tous à se mobiliser « sous peine de voir la mal gouvernance du Recteur Ahmadou Aly Mbaye plonger l’UCAD dans une situation encore plus regrettable ».