NETTALI.COM – La polémique enfle, au sujet de l’acquisition d’un nouvel avion présidentiel. Le collectif Noo Lank demande au chef de l’Etat de verser l’appareil dans la flotte de la compagnie nationale, Air Sénégal. Cela, pour en amortir le prix dans les meilleurs délais.

Noo Lank ne souscrit pas à l’achat d’un nouvel avion présidentiel. Dans un communiqué, l’organisation demande au chef de l’Etat de verser l’appareil dans la flotte de la compagnie nationale, Air Sénégal. Ainsi, selon Noo Lank, Macky Sall pourrait utiliser l’avion pour ses voyages.

« Pour rentabiliser cette dépense, tout en permettant au président de la République de pouvoir faire ses déplacements internationaux, Noo Lank suggère d’affecter cet avion à Air Senegal pour l’exploiter pendant ses périodes d’immobilisation où le président ne voyage pas. Cela rendrait par ailleurs inutile des aménagements additionnels coûteux de luxure présidentielle. La compagnie nationale, durement affectée par la crise sanitaire, pourrait ainsi renforcer ses capacités et revenus commerciaux », ont dénoncé les membres du collectif.

Noo Lank a ainsi donné un tableau d’amortissement. C’est pour expliquer que le Sénégal va payer… 7 millions F CFA tous les jours pendant 20 ans.

.