NETTALI.COM- La Coordination des Associations et Mouvements Islamiques du Sénégal (CAMIS) dénonce et désapprouve les exactions et manœuvres” inhumaines” dont la terre palestinienne est le théâtre.

En attendant son rassemblement pacifique prévu ce vendredi 21 mai 2021, la Coordination des associations et mouvements islamiques du Sénégal (CAMIS) a sorti  un communiqué pour condamner avec fermeté « les raids aériens ignobles ainsi que les attaques sauvages des forces israéliennes contre le peuple palestinien ».

De même, la coordination désapprouve des crimes de l’entité sioniste comme l’exil, l’intimidation, les arrestations, les menaces, l’oppression, l’assassinat, les destructions d’habitations et autres sévices exercés sur le peuple palestinien.

En sus, elle dénonce des attaques contre la mosquée Al Aqsa, sa profanation et l’interdiction de la prière aux musulmans non sans condamner le mutisme presque général de la Communauté internationale et des organisations mondiales sur les exactions de l’entité sioniste coloniale sur le peuple palestinien.

Ainsi, la Coordination, conformément au droit de la fraternité islamique et par loyauté à la cause palestinienne appelle le monde musulman à l’unité des rangs autour des intérêts de la communauté islamique, de ses problèmes futurs et au rejet des divergences et des visions régionalistes et individualistes.

Elle exhorte, l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), regroupant 57 Etats islamiques, à mettre la pression sur le conseil de sécurité des Nations Unies pour l’arrêt immédiat de la colonisation sioniste des terres palestiniennes et de l’inimité manifeste juive contre les populations palestiniennes et que leurs droits civiques leur soient rendus.

Quant à l’Etat du Sénégal, la Coordination lui demande, en tant qu’assureur de la présidence du Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien à prendre ses responsabilités envers le peuple palestinien.

Les chefs religieux et les associations islamiques sont également interpellés. La Coordination des Associations et Mouvements Islamiques du Sénégal leur demande à faire informer les populations à travers des déclarations de désapprobation et d’incrimination, en solidarité avec la Palestine. Les imams et prêcheurs et le commun des musulmans sont invités à revivifier la sunna des “qunutes de catastrophes” pour formuler des invocations à l’endroit du peuple palestinien pour que leur soit accordés une victoire et un triomphe contre leurs ennemis en plaçant leur confiance en Allah et ayant la certitude que la communauté islamique héritera tôt ou tard de la mosquée Al Aqsa et de ses alentours.