NETTALI.COM – Soucieux de donner corps aux recommandations formulées Conseil présidentiel pour l’insertion et l’emploi des jeunes, Macky Sall presse le gouvernement de mettre sur pied le cadre opérationnel et d’agir en conséquence.

Abordant la question liée au programme d’urgence pour l’insertion et l’emploi des jeunes, ce mercredi, en conseil des ministres, le président de la République est revenu sur le Conseil Présidentiel pour l’insertion et l’emploi des jeunes, qu’il a présidé le jeudi 22 avril 2021.

A ce propos, le chef de l’Etat a félicité et remercié l’ensemble des participants et toutes les forces vives de la Nation, pour leurs contributions remarquables qui ont permis le succès de cette importante rencontre.

Le président de la République a saisi cette occasion pour magnifier l’élan inclusif du Conseil, de même que la maturité et le sens des responsabilités des jeunes qui se sont exprimés au nom des régions, du Conseil national de la Jeunesse et des organisations de jeunes évoluant dans les différents secteurs de la vie économique, académique, sociale et culturelle du pays.

Le chef de l’Etat rappelle que la jeunesse demeure la force vitale de la Nation. La valorisation de son potentiel reste un défi permanent pour le Gouvernement, à travers l’exécution des politiques publiques dont la territorialisation doit être un principe directeur.

Le président de la République a, à cet égard, rappelé au Conseil avoir adressé neuf (09) directives au Gouvernement, en vue d’intensifier le déploiement national du Programme d’urgence pour l’Insertion et l’Emploi des jeunes, doté de quatre cent cinquante (450) milliards de FCFA pour les années 2021,2022 et 2023.

Le chef de l’Etat signale l’urgence de déclencher les opérations de recrutement des soixante-cinq milles (65000) jeunes à partir du mois de mai 2021, après l’adoption par décret du dispositif relatif à la mise en place du Pôle Emploi et Entreprenariat au niveau de chaque département qui, sous l’autorité du Préfet, regroupera la représentation de toutes les entités publiques concernées (ANPEJ, 3FPT, DER/FJ) soutenus par le FONGIP, l’APIX et d’autres structures d’encadrement en fonction des besoins.

Le président de la République indique la nécessité d’une supervision efficace et d’un suivi-évaluation mensuel des actions du Programme ” XËYU NDAW ÑI”.

Le chef de l’Etat demande, à ce sujet, aux ministres chargés de l’Emploi et de la Jeunesse, co-présidents du comité permanent du Conseil national pour l’Insertion et l’Emploi des Jeunes (CNIEJ), de réunir tous les quinze (15) jours cette instance, en relation avec les ministres en charge de l’Economie, des Finances, du Ministre Secrétaire général de la Présidence de la République et du Ministre chargé du Suivi du PSE