NETTALI.COM – Face à ce qu’ils qualifient de dérives arbitraires et d’abus de pouvoir, les membres du collège des délégués du personnel de la Société Eiffage de la concession de l’autoroute de l’avenir ont haussé le ton. Ils exigent l’arrêt immédiat de ces pratiques qui démotivent davantage les salariés.

Compte tenu des cas de dérives arbitraires et d’abus de pouvoir listés ci-après :
– le cas de Binta Sarr
– le cas de Raphaël H. Nzalé (agent de maîtrise)
– le cas de Khadija Sow (cadre)
– le cas d’Amath Sow (cadre),  et d’autres part des pratiques de chasse aux sorcières encouragées par votre direction à l’encontre de braves et honnêtes agents”,  le collectif , à travers un communiqué, “exige l’arrêt immédiat de ces pratiques qui démotivent davantage les salariés”, 

En outre, le collège des délégués du personnel informe sa direction de la mise en place d’un plan d’action qui sera déroulé comme suit :

” Mardi 20 et mercredi 21 mars un mouvement d’humeur matérialisé par un port généralisé de brassards rouges sur tous les sites par les salariés de SECAA et EOS et ceci pendant deux jours.
– Jeudi 22 avril, un communiqué sera publié dans la presse afin de dénoncer cette politique qui néglige les doléances majeures des travailleurs et s’adonne à des actes d’intimidation et d’abus de pouvoir“.

Le collège des délégués assure que, tout en étant disposé à poursuivre le dialogue et la concertation avec la direction, il est attaché à la défense de l’intégrité physique et morale des travailleurs“, ajoute le document.