NETTALI.COM – Tremblement de terre en Bavière. Hansi Flick a annoncé après la victoire du Bayern Munich contre Wolfsburg (2-3) samedi qu’il souhaitait quitter le club bavarois en fin de saison, alors que l’entraîneur du FCB est sous contrat jusqu’en 2023. Il fait partie des successeurs potentiels de Joachim Löw à la tête de l’équipe d’Allemagne.

Hansi Flick a surpris tout son monde. Alors que le Bayern Munich venait de faire une superbe opération dans la course au titre de champion d’Allemagne avec une victoire à Wolfsburg (2-3), son entraîneur a annoncé sa volonté de quitter le club bavarois. “Je l’ai annoncé à l’équipe, je voudrais mettre un terme à mon contrat à la fin de la saison. Cela n’a pas été une décision facile pour moi“, a lancé Flick au micro de Sky à l’issue de la rencontre.

L’entraîneur du Bayern, sous contrat jusqu’en 2023, a informé ses dirigeants de sa décision après l’élimination face au PSG en quart de finale de la Ligue des champions mardi, malgré la victoire acquise au Parc des Princes (0-1). “C’est ma décision, que j’ai prise après une mûre réflexion. Les raisons, je les ai expliquées en interne, et cela reste en interne“, a développé Flick, dont la brouille avec le directeur sportif Hasan Salihamidzic était devenue publique depuis quelques semaines.

” L’équipe nationale est une possibilité”

Après avoir succédé à Niko Kovac sur le banc bavarois novembre 2019, Flick avait signé une première saison éblouissante sur le banc du Bayern. Il avait conduit le club bavarois au titre de champion d’Europe, acquis à Lisbonne face au PSG (1-0) et obtenu des sacres en Bundesliga, en Coupe d’Allemagne, en Supercoupe d’Europe, en Supercoupe d’Allemagne, avant de remporter le Mondial des clubs en février.

Son avenir pourrait se dessiner du côté de la sélection allemande. Flick est le grand favori pour succéder à Joachim Löw, qui quittera son poste de sélectionneur après l’Euro. “L’équipe nationale est une possibilité que n’importe quel entraîneur devrait évidemment prendre en considération, a-t-il reconnu, mais je dois d’abord digérer tout cela, les dernières semaines n’ont pas été faciles”. Les prochaines ne seront pas forcément moins agitées. Pour lui, comme pour le Bayern et pour la sélection allemande.

Avec Eurosport