NETTALI.COM – Mal inspirés, les Lions du Sénégal ont été tenus en échec ce vendredi par le Congo Brazza (0-0). Un match nul qui assure par ailleurs, la première place aux vice-champions d’Afrique.

L’équipe nationale du Sénégal ne fera pas carton plein dans ces éliminatoires comme ce fut le cas lors des éliminatoires de la Can 2019. En effet, les Lions qui étaient sur une série de quatre victoires d’affilée viennent d’être freinés par les Diables rouges du Congo.

Des Lions mal inspirés et trop timides dans le jeu sont tombés sur des Congolais qui ne voulaient pas vandaliser leur chance de qualification. Voilà en résumé le duel au sommet du groupe I.

Déjà qualifié à l’issue de la 4ème journée, le Sénégal avait l’occasion de totaliser 18 points sur 18 possibles. Malheureusement, les partenaires d’Abdou Diallo ont livré ce vendredi une piètre prestation au stade Massemba Debat de Brazzaville.

Alignant un onze expérimental qui évoluait dans un système inédit (3-5-2), Aliou Cissé s’est tiré une balle dans le pied.
L’animation offensive, l’éternel débat depuis son arrivée a encore pris le dessus. Il a fallu attendre la 28ème minute de jeu pour voir les Lions créer le danger dans la zone adverse avec une belle frappe de Sadio Mané qui termine sa course sur la barre transversale. A part ça, rien du tout.

Au retour des vestiaires, la donne reste inchangée malgré plusieurs changements. Les entrées de Famara Diédhiou, Abdallah Sima et Abdoulaye Seck n’auront rien apporté.

Un système non maîtrisé

Les Lions ont-ils maîtrisé ce “nouveau” système? Ce système que Aliou Cissé a aligné pour la troisième fois depuis qu’il est à la tête de la Tanière. C’était en amical lors de la coupe du monde 2018 contre Bosnie et Ouzbékistan. Des matchs tous soldés par le même score (0-0).
En tout cas, les pistons (joueurs de couloirs) qui constituent la base de ce système à 3 défenseurs ont étaient très discrets. Krépin Diatta et Fodé Ballo Touré, les pistons du jour avaient toutes les peines du monde pour justifier leur place de titulaire.

Aligné à la pointe de l’attaque en compagnie de Diao Baldé Keita, Sadio Mané a livré l’un de ses pires matchs en sélection. Sûrement l’absence d’un vrai numéro 9 lui a fait défaut dans ce système. Pourtant Famara Diédhiou, Abdallah Sima, Mbaye Diagne et Mame Baba Thiam, de vrais renards de surface, étaient sur le banc de touche.

Même si le match nul (0-0) a un goût amer, le Sénégal est assuré de terminer à la première place du groupe I avec 13 points devant le Congo (8 pts), la Guinée Bissau (8 pts) et l’eSwatini (1 point).

Les Lions auront l’occasion de boucler ces éliminatoires en beauté avec la réception de l’eSwatini mardi prochain au stade Lat Dior de Thiès. Pendant ce temps, le Congo ira disputer la finale du groupe I à Bissau. Le vainqueur de ce duel va composter le deuxième ticket qualificatif de la poule.