NETTALI.COM – Le colonel Moussa Dramé, inspecteur régional des eaux et forêts de Kaolack, a, selon l’Agence de presse sénégalaise, révélé mercredi la saisie survenue le 12 mars dernier d’un camion transportant des objets d’art et des trophées d’animaux sauvages, dont 176 têtes de singes.

Les trafiquants, ne détenant pas une autorisation de convoyer des objets de cette nature, ‘’ont été arrêtés, amendés puis libérés’’, a-t-il dit lors d’un point de presse à Kaolack, précisant qu’il s’agit du chauffeur du camion et du convoyeur de la cargaison, tous les deux de nationalité malienne.

Cent quarante-huit têtes de serpents, 900 cornes de céphalophes, 48 cornes de reduncas, une tête de crocodile du Nil, quatre têtes, quatre peaux et autant de pattes de ratels, et cinq têtes de chacals ont également été saisis, selon l’inspecteur des eaux et forêts.

Les céphalophes et les reduncas sont des animaux proches des antilopes. Le ratel est un mammifère que l’on trouve surtout en Inde et dans la péninsule Arabique.

La saisie a eu lieu au poste de contrôle forestier de Kahone, près de Kaolack, sur un camion de type Mercedes, a précisé Moussa Dramé.

Le véhicule, qui transportait également d’autres produits dont le trafic sans autorisation est interdit, est venu du Mali.

Les agents des eaux et forêts ont saisi en même temps 14 gros poissons (et d’autres poissons de petite taille), cinq crocodiles, une tête de mouton, une tête d’antilope, huit têtes de calaos et deux petits oiseaux, selon leur chef de service.

Il affirme que les objets saisis seront remis aux autorités nationales chargées de la protection de la faune.

‘’Cette saisie a eu lieu dans le cadre de la lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages’’, ajoute le chef du service régional des eaux et forêts.