NETTALI.COM – Les 6854 nouveaux bacheliers qui n’ont pas été orientés durcissent le ton. Ces derniers, constitués en collectif, ont fait face à la presse pour exiger leur orientation dans les différentes universités publiques du Sénégal dans les meilleurs délais.

« Nous avons travaillé dure pour réussir au bac. Donc, après l’obtention de ce sésame, les autorités étatiques ont le droit de nous orienter afin qu’on puisse poursuivre nos études convenablement. Nous n’accepterons as d’être sacrifiés par le Gouvernement. Depuis lors, nous demandons vainement notre orientation », a déclaré Souleymane Diouf, porte-parole du collectif.

Il indique qu’ils vont passer à la vitesse supérieure sous peu. « Nous en avons marre d’attendre. Nous allons descendre dans la rue pou nous faire entendre. Nus allons arracher ce qui nous revient de droit », a prévenu M. Diouf.