NETTALI.COM – Même s’il n’est pas au Sénégal, Karim Wade est très affecté par le décès du chanteur Thione Seck, survenu le dimanche, 14 mars 2021 des suites d’une maladie. 

Une tristesse nouvelle qui l’a plongée dans ses souvenirs carcéraux. Ce, puisque c’est en prison qu’il a côtoyé l’homme.  « Thione Seck était un monument de la musique sénégalaise. Ses mélodies et paroles resteront pour les générations actuelles et futures un legs plein d’enseignements. Malgré les conditions carcérales difficiles dans lesquelles nous nous sommes rencontrés pour la dernière fois, je garde en mémoire le souvenir d’un homme digne, courageux, croyant, pieux et viscéralement attaché aux valeurs du mouridisme fondées notamment sur le travail qu’il considérait, en fervent talibé, comme un moyen élevé de prière et de méditation », a témoigné Karim Wade.

Il ajoute : « c’est en effet à la prison de Reubeuss que j’ai eu la chance de côtoyer l’homme et de découvrir l’artiste multidimensionnel et le grand parolier pour lequel j’ai toujours eu beaucoup de considération et d’estime. Aujourd’hui encore, les conseils et encouragements de l’ami et du frère qu’il est devenu au fil de nos rencontres résonnent encore dans mes oreilles ».

Karim Wade a présenté ses condoléances à la famille éplorée surtout à Wally Seck qui, souligne-t-il, a l’immense défi de garder haut le flambeau transmis par son illustre père.