NETTALI.COM – Invité ce lundi du “Journal de l’Afrique” sur France24, le ministre de la Justice a tenté de donner des explications aux émeutes qui ont frappé Dakar et plusieurs localités du Sénégal ces derniers jours. S’il souligne que c’est une affaire privée dans laquelle est cité un “homme politique de premier plan”, Malick Sall explique que les émeutes ne sont pas seulement liées au cas Ousmane Sonko dont il dit comprendre la réaction.

Il indique qu’il y a beaucoup de frustrations chez les jeunes Sénégalais. Avant de détailler : “Je peux vous assurer que tous ceux qui sont sortis ne l’ont pas fait pour Sonko. Vous savez, il y a une habitude au Sénégal, beaucoup de jeunes étaient dans les écuries de lutte. Toute la semaine, ils sont à l’entraînement dans les salles et à la plage. Et le week-end, ils sont dans les stades. Ça leur permettait non seulement de se défouler, mais aussi de gagner leur vie. Et cela, ils en sont privés depuis maintenant un an.”