NETTALI.COM – Le tribunal de Pikine-Guédiawaye a été saccagé ce jeudi matin par des manifestants qui exigent la libération de Ousmane Sonko. Une attaque que dénonce et condamne fermement l’Union des Magistras du Sénégal (Ums).

Suite à l’interpellation de monsieur Ousmane Sonko, on assiste à des attaques dirigées contre l’institution judiciaire, notamment le tribunal de Pikine-Guédiawaye“, a constaté l’Ums dans un communiqué parvenu à notre rédaction. ” l’UMS condamne ces attaques avec la plus grande fermeté“, ajoute le communiqué.

Malgré les émeutes déclenchées depuis l’arrestation du leader de Pastef, l’Union des Magistrats du Sénégal invite avec insistance ses collègues à faire preuve, conformément à leur serment, de neutralité et d’impartialité et à ne céder à aucune pression, d’où qu’elle vienne.

“Elle en appelle au sens des responsabilités de tous, pour le bien de la Justice, qui est le dernier rempart de la société“, conclut le communiqué.