NETTALI.COM- Ousmane Sonko, le président de Pastef, ira répondre à la convocation de la Commission ad hoc de l’Assemblée nationale. La révélation est d’Aida Mbodj,  celle qu’il a choisi pour le défendre, conformément aux disposition du règlement intérieur de l’Assemblée nationale.

“Ousmane Sonko est dans les dispositions de répondre à la convocation comme moi, qu’il a eu à désigner. Mais ses collègues députés se sont constitués en bouclier et ne veulent pas le livrer sans connaitre l’identité de X”, a déclaré Aïda Mbodji.

Elle ajoute que les députés membres de l’opposition “vont refuser que Sonko réponde à la commission ad hoc. “C’est sûr. À partir du moment où ce n’est pas clair, le Procureur n’a pas identifié ce X là (qui serait l’auteur du viol présumé sur Adji Sarr), les députés de l’opposition dans leur globalité ont refusé”, ajoute-t-elle.