NETTALI.COM – Joe Biden a relancé une initiative prise en 2011 par Barack Obama pour ” promouvoir les droits des personnes lesbiennes, gay, bisexuelles, transgenres, et intersexes (LGBTQI) à travers le monde“. De ce fait, le président nouvellement élu a menacé de sanctionner les pays qui n’ont pas encore adopté de lois pour accueillir la communauté LGBTQI.

Le démocrate a publié un mémorandum présidentiel visant à étendre la protection des droits de ces personnes dans le monde entier. Il a demandé aux agences américaines présentes à l’étranger de présenter dans les 180 jours un plan d’action pour en faire un axe fort de leurs interventions.

Lorsque des gouvernements étrangers prennent des mesures pour restreindre les droits des personnes LGBTQI ou n’appliquent pas les protections juridiques en place, contribuant ainsi à un climat d’intolérance, les agences présentes à l’étranger doivent envisager des réponses appropriées, notamment en utilisant tous les outils diplomatiques et d’assistance et, le cas échéant, des sanctions financières, des restrictions de visa et d’autres actions.

Tous les êtres humains devraient être traités avec respect et dignité et doivent pouvoir vivre sans avoir peur, peu importe qui ils sont et qui ils aiment. Les États-Unis doivent être à l’avant-garde de cette lutte en s’exprimant et en défendant avec force nos valeurs les plus chères “, a-t-il écrit dans le mémorandum.

Le document appelle également à des efforts accrus pour garantir que les demandeurs d’asile LGBTQ aient un accès égal à la protection.
Afrik Mag