NETTALI.COM – C’est la crise à l’Olympique de Marseille. Entre mauvais résultats, colère des supporters et démission de Villas-Boas, le chaos qui règne à Marseille a fait les gros titres de la presse française de ce mercredi.

La tension est montée encore un peu plus d’un cran hier, mardi à l’Olympique de Marseille. Présent en conférence de presse, André Villas-Boas a posé sa démission de son poste d’entraîneur du club. Et cela a eu l’effet d’une onde de choc dans la citée phocéenne. Pour le journal local La Provence, c’est ” l’apocalypse OM.” ” Alors que l’équipe se rend ce soir à Lens (21h) Villas-Boas a présenté sa démission hier… avant d’être mis à pied. Le président Eyraud, ciblé par les supporters et plus que jamais esseulé, peut-il encore rester ? Que fait McCourt ?”
Autant de questions qui alimentent les débats et font craindre le pire pour la saison de l’OM.

Pour L’Équipe, c’est : “sauve qui peut !” Le quotidien sportif ne mâche pas ses mots et estime que “le club est en perdition.” Après les graves événements du week-end avec les supporters, la démission de Villas-Boas “a ajouté une crise dans la crise.”

Dans ses pages intérieures, Le Progrès estime que c’est “en bande désorganisée.” “Le club s’enfonce un peu plus dans la crise“, juge le média.
Le constat est implacable ce matin, rien ne va plus à l’OM !

Rappelons qu’André Villas-Boas, en désaccord avec la politique sportive du club, a présenté sa démission.
” J’ai présenté ma démission en disant que je n’étais pas d’accord avec la politique sportive. […] “Je ne veux rien de l’OM. Je ne veux pas de l’argent“, a lâché le technicien portugais mardi, en conférence de presse avant Lens – OM.