NETTALI.COM – Sept individus membres d’un gang spécialisé dansle vol de motos de luxe, ont été interpellés dans différents endroits de la région de Dakar. Ils traficotaient les bécanes pour les rendre introuvables.

C’est à un grand nettoyage dans le milieu interlope que les limiers de la Sûreté urbaine (SU) du commissariat central de Dakar ont procédé en démantelant un gang de voleurs de motos de luxe.
Selon Enquête dans sa parution du jour, les plaintes se sont rapidement amoncelées sur la table du commissaire Bara Sangharé, patron de la SU. La dernière a été enregistrée le 18 janvier dernier.
La victime, C. S. Diagne se plaignait du vol de sa moto de marque Piaggio Beverly 350 de couleur noire à son domicile sis à Baobab vers les coups de 10 h, d’une valeur de 1,5 million F CFA.
Les investigations menées par les limiers ont permis de mettre la main sur un premier suspect aux HLM du nom d’A. Guèye. Il était en train de repeindre la moto volée après l’avoir complètement dépiécée afin d’en dissimiler l’origine. Il a fait l’objet d’une audition dans les locaux de la SU qui a été fructueuse. Il ne s’est pas fait prier pour dénoncer le nommé C.A.B. Diop comme celui qui lui a remis la moto contre un téléphone IPhone 8 et un montant de 50 000 F CFA, ajoutent nos confrères.

Ensuite, un autre suspect répondant à S. Sakho alias“Ndiol’’a été interpellé par une équipe de la SU qui était aux trousses des voleurs.
Entendu dans le régime de garde à vue, il a reconnu avoir volé la moto à Baobab. Il a confié qu’il n’en était pas à son premier coup, car courant 2020, il avait volé une autre moto de luxe vendue à C.A.B. Diop contre un téléphone IPhone X Max et un montant de 150 000 F CFA.
C’est ainsi que C.A.B. Diop a été arrêté. Les enquêteurs ont poursuivi les investigationset mis la main sur un autre membre du gang, en la personne de P.M. Seck alias “Thiouth’’.
Il a été alpagué dans une maison abandonnée à Liberté V. Une perquisition des lieux a permis aux policiers de mettre la main sur la carte grise et l’attestation de la moto volée ainsi que 36 cornets du chanvre indien, 6 motos de différentes marques, d’autres cartes grises de motos volées, des certificats de mise à la circulation (CMC) et autres clefs de motos.

Entendu sur les faits, M. Seck a précisé que son rôle, dans la bande est de procéder au changement des cadres des motos volées afin d’en dissimiler la provenance.

Ainsi, a-t-il expliqué, il extrait le châssis ainsi que le cadre pour en monter de nouveaux provenant d’autres motos qui ont été soustraites. A travers ces auditions, il est ressorti des indices qui ont orienté les enquêteurs vers une autre piste qui a mené les flics vers un autre membre qui crèche à Keur Massar. Il a été arrêté.

M.Fall et M.Gaye ont aussi été alpagués. Ils ont été surpris en train de griller du chanvre indien en compagnie du fameux C.A.B.Diop.
Sur ce dernier, les enquêteurs ont découvert plusieurs CMC et des cartes grises de motos volées. Il a fait des aveux lors de son face-à-face avec les enquêteurs.

Interrogé sur les vols de motos, il a soutenu avoir bradé l’une à Ndiol contre 150 000 F CFA et un téléphone IPhone X. Concernant la bécane de C. S. Diagne, il a soutenu l’avoir revendue à un certain Aly à Dieuppeul, à raison de 550 000 F CFA.
Les deux autres, à savoir M. Gaye et M. Fall, ont soutenu avoir juste hébergé C. A. B. Diop qui leur a expliqué qu’il faisait l’objet de recherche pour vol de motos.

A la fin de leur période de garde à vue, A. Guèye, S. Sakho alias “Ndiol’’, I. Diongue, P. M. Seck alias “Thiouth’’, C. A. B. Diop, M. Fall et M. Gaye ont été déférés au parquet pour association de malfaiteurs, usage de chanvre indien et vols multiples.