NETTALI.COM – Après les accusations de malversations portées contre lui par son successeur à  la tête de “Dakar Dem Dikk”, Me Moussa Diop a réagi. Face à la presse ce mardi 12 janvier 2021, l’ex-Dg qui reproche Omar Boun Khatab Sylla d’avoir terni son image, dément et annonce une citation directe pour dénonciation calomnieuse contre le magistrat qu’il accuse de faire dans la magouille.

J’ai fait l’objet de lynchage médiatique indécent de la part de celui qui m’a succédé à Dakar Dem Dikk“, a déploré Me Moussa Diop qui s’est lavé à grande eau contre les accusations de malversations portées contre lui par son successeur. “En toute modestie, je considère qu’à Dakar Dem Dikk, j’ai fait ce que j’ai pu avec les moyens que j’avais. Une société de transport public qui structurellement, les professionnels m’entendent, ne peut jamais réaliser de bénéfice. Dans le monde entier le transport public est structurellement déficitaire. C’est la raison pour laquelle nous avons le système des compensations. Mais qui dit compensation, dit compensation au réel. payé totalement. On vous doit 7 milliards, on vous donne 7 milliards. Mais quand on vous doit 7 milliards et qu’on vous donne 3 ou 4 milliards, alors que vous avez budgétisé des choses. C’est sûr qu’il y aura un gouffre. C’est comme ça que vit Dakar Dem Dik“, s’est défendu le Dg sortant de “Dakar Dem Dikk”.  Soutenant  au passage que l’Etat du Sénégal doit plus de 7 milliards 300 millions de francs Cfa ; 2017-2018, il doit à la société 4,9 milliards. Il ajoute que cet argent pouvait être donné au DG de l’époque pour qu’il continue à travailler, surtout en période difficile de Covid. ” Dakar dem dikk n’a jamais réajusté son tarif depuis 1998. Le prix du carburant a augmenté, mais le prix est resté au même plafond parce que ce sont des instructions, sinon vous sautez“, fustige-t-il. “Il est arrivé même que l’argent de Dakar Dem Dikk soit récupéré nuitamment par les autorités des finances pour faire du “Gal gal” (gymnastique financière); j’ai dû aller plus haut même chez le président pour récupérer l’argent. je vous ai donné des preuves

Contrairement  à  ce que lui reproche Omar Boun Khatab Sylla, Me Moussa  Diop  se targue d’un  bilan satisfaisant de sa gestion. “Quand on me confie une responsabilité, je vais jusqu’au bout, partout en Afrique. J’ai modernisé la société Dakar “Dem Dikk”. Les états  financiers montrent que les meilleurs résultats sont sous mon magistère. Que le nouveau Dg qui ne gérait qu’un petit train bleu ne perde pas la tête ! On l’a vu descendre très bas pour essayer de ternir mon image, mais c’est peine perdue. Je n’ai volé rien du tout à DDD“, martèle l’ancien Dg.

Qualifiant M. Sylla de “magistrat qui a terni son statut“, Me Moussa Diop clame qu’ aucun corps de contrôle ne l’a épinglé. “Je suis venu uniquement au service de mon pays et bientôt je repartirai à Paris“, soutient-il tout en précisant toutefois, qu’il ne se laissera pas faire.
Je ne lâcherai pas. Je ne suis pas quelqu’un qui tremble. J’ai parlé du troisième mandat et on m’a limogé. Macky Sall sait très bien de quelle huile je me lubrifie“, dit-il d’un ton menaçant.

Accusé  d’être parti avec une voiture de fonction, Me Moussa Diop réfute arguant qu’il  part avec la voiture familiale qu’il paie à crédit jusqu’à présent. Les emplois fictifs, il les a niés aussi. “C’est Dieu qui protège Moussa Diop“, loue-t-il le Seigneur, un brin stoïque.

Et Me Moussa Diop contre-attaque…

Après  son démenti, il s’est mis dans la posture de l’accusateur. “ Le nouveau Dg est dans la magouille. Il n’a qu’à vous dire en trois mois, la Land Gruiser Plantinum de 85 millions qu’il conduit. En trois mois, il est à 9 conseillers et deux chargés de mission. Ces deux chargés de mission, ce sont ses deux marabouts qui ont des salaires de directeurs ; qui ont 300 litres chacun ; ils ne se présentent pas au bureau ; ils se présentent à la fin du mois, récupèrent leur salaire et partent“, avance-t-il. Et d’ajouter: ” C’est la bamboula à Dem Dikk depuis que je suis parti. Je pense qu’il a peur. Les charges sont très lourdes pour lui et il panique“.

Je suis parti la tête haute. J’ai parlé de troisième mandat et je ne transigerai pas sur ça. Je n’hésite pas“, se répète  Me Moussa Diop qui annonce son intention de traîner en justice le magistrat.

Au vu des déclarations mensongères et calomnieuses de ce nouveau Dg, une citation directe sera servie à ce dernier dans la semaine, sur le fait de m’avoir accusé d’être l’auteur d’emplois fictifs et d’avoir volé une voiture de Dakar Dem Dikk. Pour vous dire, battons nous pour nos combats et nos pour le combat des autres. Un magistrat sa langue doit avoir des freins“, assène-t-il, pour finir .