NETTALI. COM- Maïmouna Cissoko est la nouvelle directrice générale de l’Agence nationale de la Case des tout-petits. La remplaçante  de Thérèse Faye Diouf est enseignante de profession. Elle est aussi responsable de l’Alliance pour la République ( Apr) aux Parcelles assainies ainsi qu’une militante de la cause des femmes. Voici sa biographie.

Professeur de lettres de formation, Madame Maimouna Cissoko a fait dix ans dans les classes avant d’être détachée en 2014 à l’Inspection d’académie de Pikine Guédiawaye où elle a occupé le bureau partenariat communication genre.

En sa qualité de militante engagée pour la cause féminine, elle a joué un rôle important dans la lutte contre les violences faites aux filles, les grossesses et mariages précoces. Maimouna Cissoko est aussi Présidente du réseau national des femmes enseignantes.

Elle a, entre autre contribué à la vulgarisation des mathématiques et des sciences auprès des filles, étant responsable de l’organisation du concours Miss Math et Miss Sciences dans toute la grande banlieue.

Titulaire d’un Master2 en genre et communication, elle était jusqu’ici chargée des sciences humaines et sociales à la commission nationale de l’UNESCO.

Elle est Responsable politique aux parcelles assainies et membre fondateur de l’APR.