NETTALI.COM – Mamadou Diop Decroix est préoccupé par l’ampleur et la recrudescence de l’émigration clandestine. Le député de l’opposition qui qualifie ce phénomène de tragédie nationale pointe du doigt l’Etat. 
L’émigration clandestine existe depuis des années, mais elle a pris une ampleur inquiétante. Le député Mamadou Diop Decroix la qualifie  même de tragédie nationale. Etayant ses propos, le député indique que ce phénomène a emporté plus de Sénégalais que la pandémie du coronavirus. “Donc c’est préoccupant et sérieux“, martèle-t-il.
Selon le parlementaire, les causes du phénomène sont liées à la paupérisation de la population et à l’absence d’espoir pour la jeunesse. “Quand vous n’avez plus d’espoir, vous n’avez plus d’oreille pour écouter. C’est cette absence d’espoir et d’espérance qui posent problème“, a regretté Mamadou Diop Decroix.
De l’avis du secrétaire général d’And-Jëf/Pads, la rareté des poissons dans la mer fait partie de ce qui motive les jeunes, surtout les pêcheurs à prendre le large à la recherche d’une vie meilleure. “Nos côtes n’ont pas de poissons parce qu’on ne s’en occupe pas. Il y a de très mauvaises politiques. Les licences de pêche sont vendues, il y a de la corruption. Donc, forcément, les jeunes, quand la mer ne leur rapporte plus rien, ils prennent la mer pour partir“, soutient-il. Avant d’ajouter : “Tant que l’économie du pays n’est pas sur les rails, on ne règlera pas ce phénomène. Il faut réhabiliter l’agriculture pour régler le problème de la faim et de la mal nutrition, le problème de l’exportation pour réduire la balance commerciale. Nous importons plus de 200 milliards de francs Cfa de riz tous les ans. L’année dernière nous avons importé en produits alimentaires 600 milliards. Si tout cet argent était resté au Sénégal, les jeunes ne prendraient pas la mer. Donc les politiques qui sont développés ne sont pas des politiques destinées à régler les problèmes des sénégalais.”