NETTALI.COM – L’ex-colonel et ancien ministre de la Défense Bah Ndaw, a prêté serment vendredi et pris officiellement ses fonctions de président par intérim pour une période de 18 mois après le putsch militaire d’août.

Selon notre source, l’agence Reuters, le colonel Assimi Goïta, chef de la junte qui a renversé le président élu Ibrahim Boubacar Keïta le mois dernier, a quant à lui prêté serment comme vice-président lors d’une cérémonie à Bamako, la capitale.

Les dirigeants maliens espèrent que l’entrée en fonction de Bah Ndaw conduira à la levée des sanctions imposées au Mali par la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (Cédéao) après le coup d’Etat militaire du 18 août

Goodluck Jonathan, l’émissaire de la Cédéao, a déclaré mercredi espérer que ces sanctions pourraient être levées après l’entrée en fonctions de Ndaw mais l’organisation n’a pris aucune décision en ce sens pour l’instant.