NETTALI.COM – Selon l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD), 27, 4 % des entreprises dites formelles ont connu un arrêt momentané d’activité en raison de la crise sanitaire née de la propagation du Covid-19.


Il s’agit des premiers résultats d’une enquête réalisée par la structure en appui au ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération dans le cadre d’un recueil des intentions d’investissement post-Covid des entreprises formelles, a souligné l’ANSD.


Il ressort des résultats de l’enquête que l’arrêt momentané d’activité a été constaté auprès de 27,4% des entreprises formelles et touche notamment les petites unités (30,9%).


Le phénomène est plus ressenti dans les secteurs des hôtels, bars et restaurants (50,2%), des services fournis aux entreprises (31,7%), des services personnels et divers (29,7%), du commerce (27,2%), des autres industries (25,5%) et des transports (24,3%), a révélé l’enquête.


A en croire les statisticiens de l’Ansd, cette situation a été motivée par la fermeture des frontières (36,6%), la fermeture des marchés, des écoles et des universités (33 %), le problème de financement (32 %), le problème d’approvisionnement en matières premières (28%) et les difficultés d’écoulement de la production (21,7%).