NETTALI.COM – Cinq mille, c’est le nombre d’enfants de la rue déjà retirés dans le cadre de la lutte contre la mendicité et la violation du droit des enfants. C’est du moins l’annonce faite par le directeur des droits humains au ministère de la justice, Mbaye Diop.

Le directeur des droits humains au ministère de la justice assistait à la journée de soutien aux enfants victimes de violation, dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Appui à la Protection des Enfants Victimes de la Violation de leurs droits (PAPEV).

Par ailleurs, faciliter le retour des enfants chez eux constitue un autre défi lié à la continuité.

Selon Mbaye Diop qui compte maintenir cette perspective, visant à impliquer tous les acteurs dans le processus de consolidation des droits des enfants, l’État a toutefois pris ses responsabilités.