NETTALI.COM – Le coordonnateur du Forum Civil, Birahim Seck, porte une suspicion légitime sur la gestion des fonds alloués à la lutte contre le coronavirus. C’est ainsi qu’il demande à l’Etat de mettre à la disposition des citoyens toutes les informations devant leur permettre de faire un contrôle.

Birahim Seck annonce que le « Forum Civil » va bientôt produire un rapport sur la distribution de l’aide. A l’en croire, « y a énormément de choses qui ne sont pas en règle ». « Dans la gestion de cette Covid-19, il y a trop de zones d’ombre. C’est une certitude. Non seulement dans la distribution de l’aide, mais aussi dans les achats de matériels médicaux. Il n’y a pas de doute », s’est laissé convaincre le coordonnateur du Forum Civil/ Section sénégalaise de Transparency International, en marge d’une rencontre, ce jeudi, avec l’Association des professionnels de la presse en ligne. Ladite rencontre porte sur la question de l’accès à l’information dans la gestion des affaires publiques.

« On se rend compte de plus en plus que nos hôpitaux ne sont pas résilients. Il y a chez les médecins un besoin pressant d’avoir du matériel », fait-il remarquer, avant de s’interroger : « Est-ce que ce matériel-là a été acheté et comment a-t-il été acheté ?»

M. Seck a profité de cette tribune pour féliciter les forces de l’ordre, « qui ont été jour et nuit sur le terrain ». Est-ce qu’ils ont reçu les moyens qu’ils devaient avoir pour faire le travail sur le terrain ? », se demande encore le coordonnateur du Forum Civil.

Il rappelle que « l’accès à l’information permet aux citoyens de pouvoir faire le contrôle sur l’utilisation des ressources qui sont mobilisées par l’Etat ».