NETTALI.COM- Le chef de l’État veut des aéroports modernes, des quartiers et espaces publics éclairés. Lors du Conseil des ministres de ce mercredi 12 août 2020, il a donné des instructions dans ce sens.

Le programme de modernisation des aéroports du Sénégal semble préoccuper le Chef de l’Etat. Ainsi, en réunion du Conseil des ministres, il a préconisé son accélération non sans demander au ministre du Tourisme et des Transports aériens de prendre toutes les dispositions pour faire démarrer, ” dans les meilleurs délais, les travaux de réhabilitation des aéroports”. Des travaux financés par l’Etat du Sénégal à hauteur de 100 milliards de FCFA, avec la première infrastructure prévue, celle de Saint-Louis”, rappelle le communiqué du Gouvernement.

Dans cette perspective, instruction a été donnée au ministre des Transports aériens et à celui de l’Economie, ” de tenir compte des propositions présentées par le Collectif des prestataires et investisseurs sénégalais de l’Aéroport International Blaise Diagne, dans le cadre du soutien au secteur privé sur la plateforme aéroportuaire « AIBD ».

Outre les aéroports, Macky Sall a abordé les ports, précisément la mise en œuvre cohérente et efficiente de la stratégie portuaire nationale. D’après le document, il a, à ce titre, ” demandé au Gouvernement de finaliser les négociations relatives à la réalisation du nouveau port en eaux profondes de Ndayane”.

Dans cette dynamique, Macky Sall a demandé au ministre de l’Economie maritime, ” de veiller au fonctionnement optimal du Port de Foundiougne – Ndakhonga”. Il l’ a également invité ” à intensifier la supervision des travaux du Port minéralier et vraquier de Bargny-Sendou”. Au ministre des Finances et du Budget, invite  lui est faite ” d’engager le processus urgent de règlement définitif des impenses dues aux personnes officiellement recensées sur le site du projet”.

S’agissant du cadre de vie, le Président Macky Sall a chargé les ministres des Collectivités territoriales et son collègue de l’Energie, en relation avec les maires, ” d’améliorer, sur l’étendue du territoire national, l’éclairage public des quartiers et des espaces publics”.

Toujours concernant la question du cadre de vie, le patron du Gouvernement, a lors de sa rencontre avec les ministres, ” insisté sur la nécessité de préserver notre patrimoine forestier, d’aménager des espaces verts dans toutes les communes et de planter des arbres le long des réseaux routiers et autoroutiers”. Aussi, a t-il selon le communiqué, signalé “l’urgence de développer l’initiative « Le PSE vert » pour la reforestation durable et inclusive du territoire national”.

Le Chef de l’Etat a, en outre, d’après le document, ” rappelé sa décision d’intégrer, à partir du 1er janvier 2021, dans tout projet de lotissement et/ou de construction, un volet paysage, préalable à toute délivrance d’un acte administratif d’autorisation à titre individuel ou collectif “.

La source, ajoute que le Président a, enfin, ” rappelé l’urgence d’achever le processus de recrutement, en 2020, des volontaires de l’Agence sénégalaise de la reforestation et de la Grande muraille verte, d’agents des Eaux et Forêts et des Parcs nationaux sur le total des 600 postes prévus à terme”.