NETTALI.COM  – Que ceux qui dénoncent les conditions d’attribution des marchés de l’aide alimentaire d’urgence, aillent voir du côté de la présidence de la République. Puisque, révèle Moustapha Diakhaté, c’est le Président Macky Sall, lui-même qui donne tous les marchés. 

Ce serait injuste d’accuser Mansour Faye d’avoir fait des choses peu catholiques dans l’attribution des marchés des denrées alimentaires et du transport desdits vivres. C’est du moins la conviction de Moustapha Diakhaté. Présent mardi sur le plateau du Grand soir sur Walf Tv, l’ancien président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar a accusé directement le président de la République.

A en croire Moustapha Diakhaté, c’est le chef de l’Etat, lui-même, qui donne tous les marchés. “Il n’y a pas un seul collaborateur de Macky Sall qui ose donner un seul marché sans qu’il ne lui en donne l’ordre“, a laissé entendre celui qui a aussi été ministre conseiller à la présidence de la République. D’après lui, Macky Sall a, lui-même, octroyé le marché des vivres à Rayan Hachem alors que ce dernier n’est pas connu dans l’importation de riz.  Moustapha Diakhaté est d’ailleurs convaincu qu’il n’y a rien transparent dans cette affaire.

Il faut rappeler que le ministre du Développement communautaire, Mansour Faye, par ailleurs beau-frère du Président Macky Sall, est au coeur d’une vive polémique notamment à cause de deux marchés octroyés à deux entreprises appartenant au même Rayan Hachem pour une valeur de près de 18 milliards de francs. Dans une interview avec une chaîne de télévision étrangère, le chef de l’Etat a défendu son ministre et beau-frère. “Il est dommage qu’on nous ramène au ras des pâquerettes et vers un débat de transport de vivres. Je ne vais pas descendre dans un débat politicien quand c’est le peuple qui a besoin. Ce qui est sûr c’est que toutes les mesures seront prises dans la plus grande transparence“, avait laissé entendre Macky Sall sur France24 et Rfi.