NETTALI.COM – Zéro enfant talibé dans les rues, c’est l’objectif que s’est fixé le préfet de Bignona qui a lancé mardi à Kafountine l’opération de retrait de cette catégorie d’enfants vulnérables de la circulation. Cela, pour les protéger contre la pandémie du coronavirus.

En cette période de crise sanitaire, d’aucuns s’inquiètent sur le sort des talibés. Ces enfants sont les plus exposés à la propagation du Covid-19.

C’est dans cette optique que le préfet de Bignona a décidé de confiner les talibés de sa localité.

Selon GMS, il est prévu, dans la mesure du possible, de faire retourner certains talibés dans leurs familles d’origine.
Le préfet a ainsi profité de cette mission dans le Fogny Diabancounda pour faire une descente au niveau du quai de pêche qui bénéficie d’une attention toute particulière des autorités dans le combat contre le covid-19.