NETTALI.COM – Après la mort du vieux Djiby Sow, emporté par le Covid-19, 126 personnes dont 21   agents de santé (5 médecins et 16 paramédicaux et techniciens), ont été mises en quarantaine. Le marabout, dont le décès avait créé la panique à Louga, a été inhumé par les sapeurs-pompiers.

126 personnes dont 21 agents de santé (05 médecins et 16 paramédicaux  et techniciens de santé), tous en service à l’hôpital régional de Louga,  sont placées en quarantaine après le décès du vieux Djiby Sow. Ce personnel soignant, réparti dans tous les services (Urgences, Médecine, Radiographie) était en contact avec  le malade qui souffrait aussi d’hypertension. Les autres contacts sont constitués de membres de la famille du défunt et de ses clients, qui sollicitaient ses services de «marabout». Des prélèvements ont été faits sur ces 126 contacts, ce qui porte à 260 le nombre total de personnes mises en quarantaine dans les différents hôtels de la ville de Louga.

«Le décès du vieux (Djiby Sow) est venu pour compliquer la situation à Louga, qui était déjà sur une bombe.  Actuellement, nous avons tous peur, car seul le défunt pourrait éclairer la lanterne des  autorités sanitaires sur son itinéraire. C’est pourquoi nous demandons à sa famille de coopérer afin que les dégâts soient minimisés.  Pour dire vrai, le danger nous guette et nous devons avoir le courage de l’affronter, sinon nous allons tous périr car cette maladie tue», s’alarme le jeune Samba Diaw Hann, membre du mouvement «Stop Coronavirus».

L’on apprend que le défunt Djiby Sow a été enterré jeudi aux environs de 13 heures. Il repose désormais au cimetière «Yeurmeundé» à quelques mètres  de sa maison. Les éléments de la 52e compagnie d’incendie et de secours ont procédé à son inhumation, en l’absence des membres de sa famille.