NETTALI.COM – Après le prince Charles, c’est le Premier ministre anglais, Boris Johnson, très critiqué pour sa gestion de la crise sanitaire, qui est testé positif au Coronavirus. 

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, très critiqué pour sa gestion de la crise du coronavirus au Royaume-Uni, est lui aussi malade.

Downing Street a annoncé la nouvelle en fin de matinée, indiquant que pour le moment, il ne souffre que de “légers symptômes”.

Lundi, face à la pression des habitants et de l’OMS, le Royaume-Uni s’est à son tour résolu à décréter un confinement de la population pour au moins trois semaines afin de freiner la propagation de plus en plus rapide de l’épidémie de nouveau coronavirus. Puis, les autorités britanniques ont annoncé mardi mettre en place la semaine prochaine un hôpital temporaire de 4.000 lits dans un centre de conférence de l’est londonien.

La propagation du Covid-19 s’est accélérée ces derniers jours dans le pays, les autorités recensant 115 décès en 24 heures. Le bilan total est désormais de 578 morts liés à la maladie et de 11.658 cas de contamination officiellement recensés, a annoncé jeudi soir le gouvernement. Critiquées pour leur manque de clarté concernant les sorties tolérées, les autorités le sont aussi pour la quantité insuffisante des équipements personnels de protection (PPE) pour les soignants, de tests de dépistage et de respirateurs. D’après le secrétaire d’Etat à la Santé Edward Argar, interrogé sur la BBC, le Royaume-Uni dispose actuellement de 8.000 respirateurs. Des milliers d’autres ont été commandés mais ne devraient pas arriver avant plusieurs mois.