NETTALI.COM – Quarante-huit heures après la mort de la jeune Khady Diouf, le principal suspect, C. H. Fall, a reconnu avoir mis fin à la vie de la dame, en l’étranglant avec le tissu servant de ceinture à son “thiaya’’.

Du nouveau dans l’affaire de la mort de la jeune fille Khady Diouf retrouvée morte avec une corde autour de son cou, avant-hier dimanche. Selon les informations du quotidien EnQuête, le principal mis en cause dans cette affaire (la deuxième du genre à Thiès en l’espace d’une semaine) C. H. Fall, a reconnu hier les faits.

Après son arrestation, il a été auditionné par les limiers du commissariat central de Thiès. Il est revenu sur les détails de ce drame. Il a laissé entendre que le jour du drame, il avait embarqué avec son disciple, Th. Diop, à bord du véhicule de son grand frère, à destination de la maison de la victime. Sur place, M. Diop est descendu pour partir à sa recherche. Lorsque la défunte est arrivée, il lui a demandé de monter à bord de la voiture avant de donner injonction à Th. Diop de les laisser seuls. Ce dernier ne s’est pas fait prier et est rentré. C’est ainsi que Fall a conduit la défunte jusqu’aux abords de l’hôpital Dalal Xel de Thiès. Tous deux sont descendus du véhicule. Fall a conduit la jeune fille jusque sous les arbres pour “régler ses comptes’’ avec elle. Il avoue l’avoir interrogée sur les raisons pour lesquelles elle continue à dire qu’il était l’auteur de sa grossesse. Il affirme l’avoir étranglée pour la pousser à révéler l’identité réelle de l’auteur de sa grossesse. “C’est ainsi que la défunte Khady Diouf m’a fait savoir que c’est le frère de sa tutrice qui est l’auteur de sa grossesse, car il l’a violée. J’ai continué à l’étrangler avec mes deux mains, mais Khady continuait à résister en me mordant le doigt. C’est en ce moment que j’ai enlevé la ceinture du ‘thiaya’de ‘ndiahass’que j’avais mis, pour l’enrouler autour de son cou en serrant plus fort pour m’assurer qu’elle est réellement morte’’, a raconté M. Fall lors de son face-à-face avec les enquêteurs.

En outre, ce fils d’un célèbre guide religieux de la cité du Rail assure avoir agi seul. Dans le cadre de cette enquête, confient nos sources, les limiers du commissariat central ont effectué une visite dans le domicile du présumé meurtrier. Une perquisition de sa chambre a permis de mettre la main sur le boubou qu’il avait porté le jour du drame.

Ainsi, ajoute le journal EnQuête, il sera présenté au parquet de Thiès dans les prochaines heures, sauf changement de dernière minute.

Khady Diouf, une ménagère de 14 ans, qui résidait au quartier Médina Fall, dans la commune de ThièsNord, a été retrouvée morte par strangulation, au quartier Keur Saib Ndoye. Son corps a été découvert avec une corde autour de son cou. La jeune fille a quitté son domicile, dans la nuit du samedi au dimanche, vers les coups de 21 h. Depuis, personne ne l’a revue. Khady Diouf n’avait donné aucun signe de vie, jusqu’à ce que sa dépouille soit découverte dans la matinée du dimanche.