NETTALI.COM – Le syndicat national des travailleurs du pétrole et du gaz, pour avoir fixé un ultimatum au gouvernement, menace d’aller en grève la semaine. Cela, à cause de la mauvaise passe que traverse la Société africaine de raffinage (SAR).

A cause d’une ardoise de 200 milliards F Cfa que traîne l’Etat, le syndicat national des travailleurs du pétrole et du gaz, qui fixe un ultimatum, menace d’aller en grève, dès la semaine prochaine. C’est ce qu’a fait savoir l’organisation, lors d’une conférence de presse tenue hier à Dakar.

Ces syndicalistes sont ainsi très remontés devant la situation de la Société africaine de raffinage (SAR), qui est à l’arrêt depuis une semaine faute de brut.

L’autre pomme de discorde a trait au fait que le syndicat accuse l’employeur d’exercer un harcèlement sur les travailleurs. « Des dirigeants, en retard sur leur génération continuent d’afficher une certaine résistance à la syndicalisation de leurs travailleurs. C’est le cas à Petrosen où le Directeur général Mamadou Faye continue de réprimer toute tentative de syndicalisation de son personnel au mépris des lois et conventions nationales ». « Arrêter les harcèlements et résorber la dette », dénoncent-ils.