NETTALI.COM – Les cadres de la coalition Benno Bokk Yakaar sont sortis de leur réserve ce week-end pour aborder les différents sujets qui ont marqué l’actualité ces derniers temps notamment le Coronavirus, le rapport de la Cour des comptes, entre autres.

Les cadres de BBY se sont réunis, ce week-end, pour aborder les points saillants de l’actualité. Sur l’épidémie de Coronavirus qui est en train de faire des ravages en Chine, les cadres de BBY rejettent tout comportement désolidarisant vis-à-vis du peuple chinois. “La vie des Sénégalais vivants à l’étranger ne vaut pas plus que celle des populations hôtes. Les cadres saluent la décision responsable du Gouvernement sénégalais de faire confiance au dispositif mis en place par la République populaire de Chine qui jusque-là protège nos compatriotes“, ont soutenu les cadres.

Avant de poursuivre : “la représentation diplomatique du Sénégal poursuivra, sans doute, la veille de manière permanente, pour qu’à chaque instant la meilleure décision soit prise en ce qui concerne nos compatriotes. Les cadres de la majorité soutiennent le peuple chinois dans la bataille qu’elle mène contre cette épidémie“.

Comité de pilotage du dialogue national

Dans un autre registre les cadres de BBY ont constaté avec satisfaction les avancées notées dans le processus avec l’adoption du règlement intérieur, la mise en place des bureaux du comité de pilotage et des commissions, et l’adoption de leurs termes de références, ce qui amorce le démarrage imminent des travaux de fond.

Ce qui fait, selon les cadres, de la phase de planification et de préparation un succès éclatant. Ainsi, encouragent-ils les forces progressistes participantes qui ont résolument compris les enjeux d’un tel exercice. Les cadres restent confiants qu’à l’issue des travaux, nous aurons un profil démocratique renforcé et enrichi avec moins de dissensions internes.

Rapport Cour des comptes

Par ailleurs, ils se sont félicités de la publication des rapports, sur trois ans, de la Cour des Comptes. Les cadres recommandent une exploitation objective des rapports dans le respect des droits de toutes les personnes intéressées.

En outre, les cadres de BBY invitent les sénégalais à veiller à ne jamais se départir du caractère pédagogique des missions d’audit et de vérification. Cette course folle et effrénée à la culpabilité est malsaine et devient de plus en plus inquiétante. Elle enlève aux rapports diffusés leur vocation de vérification de l’efficience, de l’identification des bonnes pratiques sociales et sociétales et, d’amélioration en continue des performances. Abordant la situation de l’Education, les cadres encouragent les acteurs à poursuivre la concertation et le dialogue pour le respect des accords signés. Les cadres formulent le vœu que cette année se termine comme elle avait commencé. Ce qui constituerait un acquis considérable dans cette quête pour la stabilisation de notre système éducatif.

Manifestation des pêcheurs à Saint Louis

Pour finir, les cadres de BBY notent avec désolation un glissement non justifié vers la surenchère, et parfois la violence lors de certaines revendications sociales ou corporatistes comme dernièrement à Saint Louis.

Les cadres de BBY en appellent à la vigilance face à des fossoyeurs de la République, grands destructeurs de la paix et de l’unité nationale.