NETTALI.COM – La publication de ce mardi de Sud Quotidien informe que la Secrétaire générale par Intérim du Parti socialiste (Ps), Aminata Mbengue Ndiaye, a convoqué, le 16 janvier prochain, une réunion du Secrétariat exécutif national du Parti socialiste (Ps). Cela, trois mois après que la présidente du Haut-conseil des collectivités territoriales (Hcct) est aux commandes du parti, qui semblait traverser une période de léthargie.

Désignée officiellement successeur d’Ousmane Tanor Dieng, lors de la première réunion du Secrétariat exécutif national (Sen) depuis le rappel à Dieu de l’ancien Secrétaire général du Parti socialiste (Ps), une réunion tenue le 9 octobre dernier, Aminata Mbengue Ndiaye va présider, le 16 janvier prochain, son deuxième Secrétariat exécutif national. Cette rencontre qui sera élargie aux députés, aux hauts-conseillers (du Hcct) ainsi qu’aux membres du Conseil économique, social et environnemental (Cese), entend sortir le Ps de la situation de semi-hibernation dans laquelle il était plongé depuis la prise de fonction de l’actuelle présidente du Haut conseil des collectivités territoriale (Hcct).

En effet, alors qu’elle s’était engagée lors de sa prise de fonction à continuer l’œuvre politique d’animation et de massification du parti, entreprise par le Ps sous Ousmane Tanor Dieng, Aminata Mbengue Ndiaye semble pour le moment loin de cet objectif. La preuve, depuis sa prise de fonction à l’issue de la 68ème réunion du Sen, le Parti socialiste n’a tenu aucune rencontre de son Secrétariat exécutif national. Et ce, en violation des dispositions de l’article 20 du Règlement intérieur adopté par le XVème Congrès ordinaire (tenu à Dakar les 06 et 07 juin 2014). Ce texte stipule : «Sur convocation et sous la présidence du Secrétaire général du parti, le Secrétariat exécutif national se réunit une fois tous les quinze jours…».

À cela s’ajoutent également les lenteurs observées dans les opérations de vente des cartes devant permettre la tenue du Congrès ordinaire de renouvellement des instances du parti, prévu tous les quatre ans par l’article 26 des Statuts adoptés par les XVème Congrès ordinaire des 06 et 07 juin 2014. Annoncé à plusieurs reprises, depuis 2017, on en sait très peu aujourd’hui sur ce processus.

Interpellés, certains responsables socialistes dont Abdoulaye Gallo Diao, Secrétaire national adjoint chargé des Tic, pointent du doigt la Commission de contrôle de la vente des cartes et de supervision des renouvellements. Il accuse notamment les responsables de cette commission de retarder le processus devant aboutir aux renouvellements des instances de base et de direction qui vont totalement changer la donne et les représentants du Ps dans la coalition Bby.

Au regard de cette situation, on peut dire, sans risque de se tromper, que la rencontre du Secrétariat exécutif national du 16 janvier prochain s’annonce cruciale pour Mme Aminata Mbengue Ndiaye. Après trois mois passés à la tête de cet ancien parti qui a dirigé le Sénégal pendant quarante ans, il est attendu de l’actuelle présidente du Haut-conseil des collectivités territoriales (Hcct) sa feuille de route en vue d’une remobilisation des responsables autour d’une vision commune en perspective des prochaines élections locales.

Avec Sud Quotidien