NETTALI.COM – A travers son adresse à la Nation de ce 31 décembre 2019, le président de la République, réélu, est revenu sur les acquis du septennat tout en annonçant de grands projets.  

Tout d’abord, le premier des Sénégalais a fait remarquer que le scrutin de février a été « franchi dans le calme et la sérénité ».

C’est ainsi qu’il a naturellement, invité le peuple à « réussir les grandes convergences autour des questions d’intérêt national ».

Cela, pense-t-il justifie le dialogue national dont le comité de pilotage a été installé le 26 décembre passé. Il a salué « l’engagement de toutes les forces vives de la nation dans ce dialogue ».

Il espère qu’au bout de trois mois, ce dialogue débouche sur « un consensus pour conforter l’expérience démocratique ». Pour lui, « il nous faut consolider notre marche vers une émergence inclusive et solidaire ».

« Les fondements de notre économie restent solides avec une inflation maitrisée, un endettement prudent », se laisse-t-il convaincre, non sans se féliciter de la « réduction du déficit budgétaire ».

« Nous sommes à une étape de notre marche où l’Histoire nous commande d’atteindre à l’émergence en 2035 », exhorte-t-il ; mettant le curseur sur « une intégration régionale plu forte ». A cet égard, il s’est réjoui de l’avènement futur de l’Eco et rassure que « rein ne changera quant à la parité fixe de notre monnaie ».

Macky Sall d’inviter à rompre d’avec « la routine bureaucratique », conformément à la philosophe du Fast-Track.

A l’en croire, la politique de rationalisation permettra de mobiliser des fonds pour financer « des programmes sociaux ». Celui qui milite pour la poursuite de « la consolidation des bases de notre économie » annonce 30 projets pour l’an prochain en plus de ceux achevés en 2019.  Parmi ceux-ci, il cite l’autoroute Mbour-Fatick-Kaolack.

Au rayon de la hausse du prix de l’électricité, le chef de l’Etat, qui a évoqué les investissements sous son magistère ayant permis d’obtenir 1229 MW, promet que les abonnés de la SENELEC de la tranche sociale seront épargnés par ce réajustement tarifaire.  Il a dit, sur ce registre toujours, que seule la stratégie de reconversion du gaz en électricité permettra, dès le démarrage de la production, d’être à l’abri de la conjoncture et des chocs exogènes.

Macky Sall affirme que le Sénégal est sur la bonne voie pour atteindre l’accès universel à l’eau, à l’assainissement, à l’électricité, à l’éducation et au transport à l’horizon 2035, conformément à ses engagements internationaux. « Le PUDC contribue à faire émerger une véritable économie rurale », magnifie-t-il.

Après avoir mis l’accent sur la loi criminalisant le viol et la pédophilie, il s’est engagé à lutter contre la maltraitance des enfants et a promis l’enfer aux trafiquants de drogue. « Aucun répit ne sera laissé aux trafiquants », menace-t-il.

Enfin, le président Sall annonce que les opérations de désencombrement de la voie publique se poursuivront. Sous ce rapport, il dit qu’une brigade spéciale sera dédiée à cette lutte.