NETTALI.COM – Interpellé depuis la Chine sur la question du racisme, Yaya Touré n’a pas été tendre avec la FIFA. Le sociétaire du Qingdao Huanghai, qui a validé sa montée en première division, soutient que l’instance faîtière du football mondial n’en fait pas du tout assez pour lutter contre ce phénomène.

Connu pour ses prises de position radicales sur la question du racisme, Yaya Touré a qualifié de “honte” le fait que les Anglais soient restés sur la pelouse lors des incidents en Bulgarie.

Les gens de la FIFA s’en fichent de toute façon, ils en parlent mais ça continue“, regrette l’ex joueur du Barça et de Monaco.

A en croire le champion d’Afrique 2015, la solution est de quitter la pelouse en cas de cris racistes.
Je n’ai pas envie de dire que je ne suis pas inquiet. Je suis inquiet. Ça me met en rogne. Les joueurs doivent prendre le problème au sérieux, ils doivent prendre des mesures fermes, sinon ils (les racistes) vont continuer. Ils doivent faire en sorte que les joueurs quittent le terrain“, a lancé le quadruple Ballon d’or africain.

Quand je joue dans les stades ici, personne ne me hue parce que je suis noir. C’est une culture différente, il y a du respect. En Europe, ils ne respectent personne“, conclut-il. Une grosse pique à l’endroit l’Europe où le racisme bat son plein. Les Européens vont apprécier.