NETTALI.COM – Cheminer avec le président Macky Sall est une belle opportunité pour le leader du parti Rewmi. Telle est la conviction du directeur des Sénégalais de l’Extérieur, Sory Kaba, qui était invité à l’émission ” Grand jury”, ce dimanche 20 octobre 2019.

Sory Kaba appelle Idrissa Seck à rejoindre le camp présidentiel, dans la foulée des retrouvailles entre Macky Sall et Abdoulaye Wade. Cela, pour recomposer le trio qui dirigeait le pays après l’alternance de 2000. “Le contexte est favorable, et c’est à l’ordre du jour. Idrissa Seck n’a autre chose à faire que de rejoindre le camp présidentiel. A travers cette paix des braves, le président Sall cherche à stabiliser le pays via cette réconciliation. Il était avec eux hier, rien n’exclut qu’il soit avec eux aujourd’hui, car en un moment donné, c’était lui, Abdoulaye Wade et Macky Sall à la tête du Sénégal”, a laissé entendre Sory Kaba qui a fait un véritable appel du pied.

Le directeur des Sénégalais de l’extérieur estime par ailleurs que ces éventuelles retrouvailles (Macky – Wade – Idy) ne peuvent nullement profiter à Ousmane Sonko. “J’ai plus de chance que Ousmane Sonko d’être président de la République du Sénégal. Les Sénégalais ont envie de confier le pays à un homme d’expérience, pas un homme qui passe tout son temps à critiquer, personnalisant le débat et faisant des règlements de comptes. Ce n’est pas de l’opposition ça“, a-t-il déploré.

Auparavant, le ministre des Sénégalais de l’extérieur applaudit des deux mains, suite à la décision du ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, qui a pris l’engagement d’instaurer le retour du Visa d’entrée au Sénégal pour les étrangers, hors Cedeao.

Je félicite le ministre de l’Intérieur pour son courage et d’avoir bien voulu dire exactement ce que l’Etat veut faire pour améliorer les conditions de sécurité dans notre pays. On aurait accueilli 5 millions de touristes une fois et qu’ils se rendent compte que les conditions de sécurité ne sont pas réunies, ils ne reviendront plus“, soutient-il.

En effet, le 10 octobre dernier, le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a annoncé le retour du  visa d’entrée au Sénégal pour les étrangers, hors Cedeao, évoquant des raisons de sécurité.
Pour des raisons de sécurité, nous avons besoin de contrôler qui rentre et qui sort du pays “, a défendu le ministre, qui revendique la nécessité pour le Sénégal de mieux protéger ses frontières