NETTALI.COM- Me Khassimou Touré a affirmé être l’artisan de la grâce présidentielle accordée ce dimanche 29 septembre 2019 à Khalifa Sall, Mbaye Touré et Yaya Bodian.

  «Je suis derrière cette grâce et je remercie le président de la République et le ministre de la Justice car ils ont respecté toutes leurs promesses », a déclaré sur les ondes de Rfm, Me Khassimou Touré, conseil et frère de Mbaye Touré.

A l’en croire, il n’y a pas de compromission dans ces libérations. « Je ne suis pas un homme de compromission. Il n’y a pas de protocole de Rebeuss ou de Doha et lorsque l’occasion se présentera, j’édifierai l’opinion pour expliquer pourquoi j’ai agi de la sorte. Je suis prêt à affronter qui que ça pour dire pourquoi j’ai posé cet acte », martèle la robe noire.

Refusant catégoriquement de dévoiler les concours de la libération de son frère et de ses co-prévenus dont l’ex-maire, Me Touré s’est contenté de dire «qu’au moment opportun les gens sauront  ce qu’il a fait et ce que les autorités ont fait ». Mais, le fait est que le Président lui a demandé de tout diligenter.

« Lorsque j’avais fini de faire ce que j’avais à faire, je suis parti voir et Khalifa Sall et Yaya Bodian en leur disant que j’avais pris toutes mes responsabilités car je ne peux voir une personne dans la détresse. C’est mon frère qui était dans des difficultés et j’ai tout fait pour qu’il sorte de prison avec ses amis que sont Khalifa Sall et Yaya Bodian. J’ai pris toutes mes responsabilités et j’en ai parlé au président de la République. Depuis trois mois, j’ai fait toutes les diligences dans la plus grande discrétion », a rétorqué l’avocat.