NETTALI.COM – Les votes du sélectionneur et du capitaine égyptien pour Mohamed Salah n’auraient pas été enregistrés, ce qui a créé une vive polémique en Egypte et dans le monde entier. Selon la FIFA les signatures sur les formulaires de votes, en lettres capitales ont pénalisé Mohamed Salah.

Accusée par la fédération égyptienne de football, la FIFA a tenté de défendre. Ce jeudi, Skysports et la BBC relaient la réponse de la FIFA. Pour expliquer la décision de ne pas comptabiliser le vote égyptien, l’instance faîtière du football mondial indique que les parties concernées ont écrit leurs réponses en lettres capitales et qu’elles ne semblaient donc pas authentiques.
De plus, il manquait la signature du secrétaire général de la fédération égyptienne en bas du document.

Un argument trop léger de la FIFA qui est éclaboussée par un supposé scandale dans le vote du prix The Best, meilleur joueur de l’année 2019.