NETTALI.COM – Un bus en partance pour Dakar est entré en collision avec un camion. Du fait de la violence du choc, le véhicule de transport en commun a pris feu. Un passager coincé à l’intérieur est mort calciné. 54 blessés ont été enregistrés.

Louga est en passe de devenir la région la plus accidentogéne du pays. En effet, quelques jours après le terrible accident soldé par la mort de deux supporteurs de l’Asc Deggo de Kébémer, la huitième région enregistre un autre choc d’une atrocité inouïe.

Les faits ont eu lieu dans la nuit du samedi au dimanche dernier, à hauteur du village de Kir Diom, à deux kilomètres de la commune de Guéoul. D’après nos sources, l’accident s’est déroulé aux environs de 2 heures du matin. Un bus bondé de passagers, ayant quitté la ville de Saint-Louis pour se rendre à Dakar est entré en collision avec un camion roulant vers le sens inverse.

Le chauffeur du véhicule de transport en commun qui roulait à grande vitesse a été surpris dans sa tentative de dépassement d’une autre voiture. En effet, avant qu’il ne puisse se rabattre sur sa ligne, un camion a surgi, filant droit sur lui. Naturellement, le choc frontal n’a pu être évité.

La collision a été d’une telle violence que le bus, après s’être retrouvé sur le bas-côté, a pris feu. Ce fut le sauve-qui-peut. Dans la panique généralisée, les voyageurs ont tous et en même temps cherché à s’extirper de la voiture.

Malchanceux, un parmi eux, coincé dans la ferraille, n’était pas en mesure de se sauver. Criant de toutes ses forces pour solliciter de l’aide, personne parmi les voyageurs n’a osé braver les flammes.

Informés, les sapeurs-pompiers et les gendarmes de Kébémer ont rappliqué, tombant sur le bus complètement consumé et un corps humain calciné. Le corps sans vie qui n’est pas encore identifié, a été déposé à la morgue de l’hôpital régional Amadou Sakhir Mbaye où sont aussi internés quelques blessés. Au total, 54 blessés ont été dénombrés. La gendarmerie de Kébémer a ouvert une enquête.