NETTALI.COM – Une révélation qui n’est pas passée inaperçue, c’est celle faite par le soldat Omar Bah membre ‘de l’escadron de la mort de l’ancien président Yaya Jammeh. Il faisait face mercredi, aux enquêteurs de la Commission vérité, réconciliation et réparation mise sur pied en 2018

Une révélation qui fait bien froid dans le dos, c’est celle faite par le soldat de l’escadron et qui risque de mettre mal à l’aise le monde très fermé du renseignement national. Un officier des services de renseignement sénégalais aurait ”vendu”, apprend celui-ci à la dite commission, deux Gambiens (Saul Ndow et Ma Awa Cham) à l’autocrate Jammeh qui les a exécutés. C’est ce qui est en tout cas ressorti du témoignage, hier mercredi, du soldat Omar Bah, membre de l’escadron de la mort de l’ancien dictateur gambien, qui faisait face aux enquêteurs de la Commission vérité, réconciliation et réparation mise sur pied en 2018 pour faire la lumière sur les 22 années de dictature du président Yahya Jammeh (1994-2017).

Poursuivant devant cette commission, celui-ci d’apprendre en plus que l’officier de renseignement en question aurait reçu en contrepartie de son service,  la somme de 250 000 dollars (près  de 150 millions de francs Cfa de l’ex-chef d’Etat gambien.

Une grave révélation qui suscite moult interrogations à Banjul où les population ont dit leur souhait de savoir ce qui s’est réellement passé et interpellent l’Etat du Sénégal à faire toute la lumière sur cette affaire.