NETTALI.COM – De la tribune des Assises de l’entreprise, ce mardi, le président du Conseil national du patronat (Cnp) a répondu favorablement à l’appel au dialogue du chef de l’Etat.

 

« L’invitation au Dialogue National faite par le Chef de l’Etat, le Parti de l’Entreprise l’a entendue. Dans la République, l’Entreprise est une force économique mais aussi un régulateur social.  La prospérité économique, nous la voulons pour tous ceux qui aiment le Sénégal, y investissent et créent des emplois », c’est, en substance, ce qu’a mentionné le patron du Cnp, Baïdy Agne, en présence du Premier ministre, Mahammed Boune Abdallah Dionne.

« Et la réponse du CNP est ce « Oui » pour prendre part à un Dialogue :
– Où les relations entre l‘Etat et son secteur privé sont bâties sur la confiance et la complicité.
– Où l’émergence se construit avec sa famille d’entrepreneurs nationaux », a-t-il poursuivi.

« Ce nouveau quinquennat nous offre l’opportunité de vous exprimer très sincèrement les sentiments qui animent notre grande famille d’entrepreneurs.  La confiance du Chef de l’Etat pour décliner sa vision et réaliser ses ambitions pour le Sénégal vous a été renouvelée le 6 avril 2019… L’Entreprise est marquée par votre courtoisie, votre fibre patriotique et votre engagement pour servir la République. La noblesse de la responsabilité gouvernementale, c’est ce pouvoir que vous avez d’écouter, de décider et de réaliser des actes de portée historique pour le bien de la Nation. Et parmi ces actes, la création d’un million d’emplois pour les jeunes et l’amélioration du cadre de vie des sénégalais, conformément à ce souhait exprimé par le Chef de l’Etat. Dans la République, chaque composante de la Nation a sa partition à jouer. Notre population est jeune. Agir pour l’emploi des jeunes, c’est agir pour la paix sociale, la sécurité des biens et des personnes, le développement de l’Entreprise. Donner un avenir à notre jeunesse est aussi de la responsabilité de l’Entreprise », dira, encore, M. Agne.