CONTRIBUTION – Au lendemain de l’élection présidentielle du 24 Février 2019 dont nous nous accordons de dire qu’elle n’est ni démocratique ni transparente du fait d’un processus vicieux et vicié dont les tares se comptent par milliers, on peut en citer quelques exemples:

  • Parrainage effectué dans une démagogie énorme. 3 000 000 de parrains sur un fichier de 6682075.
  • Rétention des cartes d’identité construites avec plus de 50 000 000 000 de nos francs.
  • Manque de dialogue sincère avec l’opposition.
  • Un ministre de l’Intérieur très partisan qui dit œuvrer pour la réélection de son candidat
  • Beaucoup d’argent a coulé : ce qui est manifestement un grand cas d’achat de conscience.
  • L’utilisation des moyens de l’État au service du pouvoir en place.
  • La liste est loin d’être exhaustive……………..

«A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire» disait l’autre; ce qui est le cas après la victoire proclamée du Président où  nous assistons à un climat glacial où le sentiment partagé est un grand déshonneur dans lequel les gagnants d’une élection ne peuvent même pas fêter leur victoire.

Mr le président, parmi les dérives de votre septennat passé, nous pouvons en citer quelques exemples:

 

  • UNE GESTION CLANIQUE ET UNE GESTION CLIENTÉLISTE
  • UNE ÉDUCATION AUX ABOIS
  • UNE SANTÉ PLUS MALADES QUE LES MALADES
  • UNE JUSTICE QUI EST AUX ORDRES, je cite le juge DÈME : « J’ai démissionné d’une justice qui a démissionné » (affaire des 2K, affaire Nafi NGOM, affaires des 25dignitaires de l’ancien régime, dossiers sous le coude, défection d’un procureur en pleine audience….)
  • MANQUE DE PATRIOTISME ÉCONOMIQUE, TOUT EST POUR LA FRANCE
  • PÉNURIE D’EAU SANS ÉGALE
  • MASCARADE LORS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES DE 2017
  • EXPLOITATION OPAQUE DES RESSOURCES NATURELLES (OR PHOSPHATE ZIRCON PÉTROLE GAZ RESSOURCES HALIEUTIQUES……)
  • NOMBREUSES Irrégularités (recul démocratique, manque de respect des droits des uns et des autres, encouragement à outrance de la transhumance, ……….)
  • LE CHÔMAGE ENDÉMIQUE DES JEUNES (milliers de jeunes disparus en mer)

Ici aussi la liste est très loin d’être exhaustive……………………

Voilà en somme le tableau macabre et sombre des 7 ans passés dont il urge de changer de cap.

Mr le Président, pour votre prochain et dernier mandat de 5 ans à venir, vous devez enfin apporter des changements radicaux dans le but de poser les véritables actes qui feront décoller à jamais notre cher pays.

Tout d’abord en lieu place d’un PSE (Plan Sénégal émergent) accompagné par des investissements énormes et massifs des infrastructures dont le Sénégalais lambda n’aura jamais les moyens d’acquérir, il faudra mettre en place un nouveau PSE (Plan sénégalais émergent) dont l’homo senegalensis sera au cœur.

Tout d’abord, changer la mentalité des Sénégalais en instaurant plus de civisme et de patriotisme, plus d’amour dans travail, réactualiser votre vision en tant que ministre de l’Intérieur : Tolérance indiscipline zéro (0). On doit réduire l’indiscipline à sa plus simple expression en lieu et place de l’opposition.

Mr le Président, n’acceptez pas de subir la pression de personnes. Vous avez enfin les coudés franches pour installer de façon définitive le pays sur les rampes du développement.

Mettez l’homme qu’il faut à la place qui sied

. Allez chercher les meilleurs filles et fils du Sénégal où  qu’ils soient dans le monde ! Accompagnez-vous de la meilleure équipe possible et durant les 5 prochaines années et mettez-vous de façon exclusive au service du pays !

Nous attendons de vous une discussion franche, honnête  et sérieuse avec l’ensemble des partenaires sociaux, surtout les syndicats, à travers des négociations sincères où toutes les promesses seront tenues.

Nous attendons de vous la révision de l’ensemble du processus électoral, de manière inclusive, pour qu’enfin le Sénégal soit la plus grande démocratie du monde.

Nous attendons de vous l’application intégrale des conclusions, dans la mesure du possible, des Assises nationales et des Assises aussi de l’éducation dirigées par des imminences grises comme  les professeurs AHMADOU MAKHTAR MBOW et SOULEYMANE BACHIR DIAGNE, car tout le monde n’a pas les moyens de se soigner ou de partir faire sa formation en Europe.

Nous attendons de vous de vraies réformes judiciaires qui aboutiront à une appropriation de la justice par le peuple  au nom duquel elle est rendue.

Nous attendons de vous une véritable politique économique basée sur la préférence nationale.

Nous attendons de vous une vraie solution durable sur le problème récurrent de l’eau.

Nous attendons une gestion participative et inclusive sur l’ensemble des ressources naturelles dont dispose notre pays.

Enfin, nous attendons une véritable politique de lutte durable pour relever le défi du chômage.

 

 

En définitive, par reconnaissance à Allah et aussi au peuple Sénégalais, si vous le faites en relevant le défi de nos attentes, vous serez le Père du Nouveau Sénégal démocratique et développé. Vous aurez  à la fin de votre mandat l’âge exact qu’avait le Prophète Mohamed (psl) à la fin de sa vie. C’est à dire 63 ans. Et vous aurez les honneurs qu’aucun président n’a jamais eus et c’est en ce moment-là que débutera pour vous votre entrée définitive dans l’Histoire.

Qu’Allah vous y accompagne !!!!!!!!!!!!

 

 

 

Talla DIAKHOUMPA

Analyste financier

taldia0002@gmail.com